Gevalor

Historique


compost-fertilite-sol



Gevalor a été initialement créée par deux anciens du BRGM, Georges Morizot et François Proust. A travers une association loi 1901, ils ont voulu apporter un appui à la fois technique et financier à une association malgache, Tananamadio, qui avait pour objectif de valoriser les déchets ménagers de la ville de Mahajanga, très riches en matière organique, sous forme de compost à usage agricole. Le dépôt des statuts a eu lieu le 20 septembre 2004 et la parution au Journal officiel le 16 octobre  2004.

Gevalor avait pour objet la promotion et le soutien à la valorisation des déchets et des matières premières minérales dans le cadre des concepts  de développement durable associant stabilité économique, protection de l'environnement et développement social. Cependant, elle s’est très vite orientée vers un appui à la gestion des ordures ménagères des villes des pays en développement, qui, en particulier du fait de leurs ressources financières limitées, rencontrent les plus grandes difficultés à gérer ces déchets de façon satisfaisante.

Parmi les accomplissements de Gevalor, on compte :

·         Une réflexion menée avec le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM), a conduit à envisager la valorisation monétaire via ce que l’on appelle la « Finance Carbone », les suppressions d’émission de méthane, un puissant gaz à effet de serre. Ces suppressions résultent du traitement aérobie de la matière organique lors du compostage.
La Fondation GoodPlanet, intéressée par la valorisation des réductions d’émissions, a proposé de préfinancer ce projet. Elle a apporté un appui organisationnel et financier à la première opération de compostage, à Mahajanga. L’exemple de Mahajanga a ensuite suscité l’intérêt de plusieurs collectivités et bailleurs de fonds, ce qui a abouti au lancement du programme Africompost, en partenariat avec GoodPlanet et avec le soutien du FFEM et de l’AFD. L’objectif d’Africompost est de diffuser l’approche dans six villes africaines à terme.

·         Gevalor est également le chef de file du projet Re-sources, comprenant 24 partenaires du Nord et du Sud, spécialisés dans la gestion et la valorisation des déchets dans les pays en développement. Ce projet, subventionné par l’Europaid, vise à capitaliser les bonnes pratiques à destination des décideurs locaux. Concrètement, des groupes de travail sont constitués afin de mettre en place des projets pilotes. L’ensemble de la recherche et de l’innovation sera diffusé via la formation de futurs formateurs, de conférences et de documentations. Au fur et à mesure, ces informations seront accessibles gratuitement à un large public, grâce à une plateforme en ligne.

En 2014, dix ans après sa création, Gevalor a acquis une notoriété nationale et internationale et est devenu une référence dans le domaine de la gestion durable.  Ainsi, l'organisation est en mesure de sensibiliser les décideurs publics de façon à ce que cette problématique devienne une priorité, compte tenu des effets qu'elle peut avoir sur l'environnement et la santé publique. L'association a notamment reçu le Prix Convergences en 2013, pour son partenariat avec Madacompost à Madagascar.

De plus, Gevalor a agi en tant que consultant pour une proposition de loi sur l’implication des collectivités territoriales dans la gestion des déchets dans les pays les moins développés, et s'implique dans les cercles de réflexion des Nations Unies.




Gevalor est membre de Groupe Initiatives, cercle d’association d’ingénierie du développement et de 
Coordination Sud, le réseau national des ONG françaises de solidarité internationale.
gestion-valorisation-dechet-btn-contactgestion-valorisation-dechet-btn-rssgestion-valorisation-dechet-btn-plan-sitegestion-valorisation-dechet-btn-adherer

ACTUALITES

gevalor-actu

INTERVIEWS

3 questions au Président

3 questions au Président

Gevalor s’efforce de rendre ...
gevalor-interview

GALERIE