Gevalor

Un projet Fédérateur : Africompost

projet-africompost

Le projet Africompost est mené par le consortium GoodPlanet-Gevalor et avec la collaboration d'ETC Terra. Il propose d’améliorer la gestion des déchets par le développement d’unités de compostage des déchets organiques dans plusieurs villes africaines. Le tri et le compostage permettent d’améliorer le traitement local des ordures ménagères, tout en en réduisant leur impact sur l’environnement. En outre, la production de compost contribue au développement de l’agriculture locale et s’accompagne de la création d’emplois pour les populations les plus défavorisées.
Après une première phase d’investissement et d’autonomisation, la pérennité financière des unités de compostage sera assurée par la vente combinée de compost et des réductions d’émissions de méthane permises par le traitement contrôlé des déchets [en savoir plus].



Durée du projet : 4 ans (septembre 2011 à août 2015)
Budget total : 7,1 Millions €
FFEM-AFD et ministères français : 1,8 Millions € ; Autofinancement des Municipalités : 2,8 Millions € ; Ressources propres : 1 Million € ; Crédits Carbone : 0,5 Million €
Reste à financer : 1 Million €

Rapport d'évaluation à mi parcours du projet (synthèse) : cliquez ici

Description

Le projet Africompost vise à mettre en place le compostage des déchets organiques de grandes villes africaines.
A la suite du projet développé à Mahajanga, Gevalor et GoodPlanet vont répliquer l’approche dans plusieurs villes d’Afrique, notamment à Lomé (Togo). Trois autres sites de compostage, situés a priori au Cameroun, en Cote d'Ivoire et à Madagascar, seront progressivement intégrés en fonction de leur avancement.
Dans chacun des pays considérés, Gevalor, GoodPlanet et ETC Terra travaillent avec les communes et les organisations de la société civile pour la mise en place des unités de compostage.
L’unité de compostage s’intègre dans la politique de gestion des déchets définie par la collectivité. Celle-ci assure la collecte des déchets et la mise à disposition des terrains et est propriétaire des installations et des équipements de l’unité de compostage. L’opérateur local (organisation de la société civile) gère l’unité de compostage, la sensibilisation auprès de la population et la promotion du compost auprès des agriculteurs.
Par un suivi et des formations adéquates, les opérateurs locaux de compostage seront totalement autonomes au bout de 4 à 6 ans. Ils maitriseront non seulement la préparation et la vente d’un compost de bonne qualité, mais aussi le suivi des émissions de méthane, nécessaire à l’obtention de crédits carbone. Ces deux sources de revenus permettront l’équilibre financier des opérations. Le transfert de compétences accompli par GoodPlanet et Gevalor permettra aux partenaires locaux de répliquer à leur tour l’expérience dans de nouvelles villes.

Bénéfices

Environnementaux : Chaque unité de compostage permettra de traiter jusqu’à 25 000 t de déchets par an ce qui contribuera à l’assainissement de la ville et évitera l’émission de 150 000 tonnes équivalent CO2 en dix ans.
Economiques: Le compost produit chaque année permettra la fertilisation naturelle de 1000 ha et réduira la dépendance des agriculteurs aux engrais importés.
Sociaux : Chaque unité de compostage créera plus d’une centaine d’emplois directs.
Durabilité : La vente du compost et des crédits carbone assurera la pérennité de l’unité et des bénéfices générés.
Pour en savoir plus sur les impacts, cliquez ici 
gestion-valorisation-dechet-btn-contactgestion-valorisation-dechet-btn-rssgestion-valorisation-dechet-btn-plan-sitegestion-valorisation-dechet-btn-adherer

ACTUALITES

gevalor-actu

INTERVIEWS

3 questions au Président

3 questions au Président

Gevalor s’efforce de rendre ...
gevalor-interview

GALERIE